I. L'histoire des relations entre le japon et Marseille

1615 : durant l’époque Keicho d’Azuchi Momoyama une mission diplomatique en chemin pour Rome et dirigée par Tsunenaga HASEKURA, vassal du seigneur Masamune DATE, fait escale à Saint-Tropez. (Il est communément admis que cette venue est la première visite japonaise officielle en France.)
 

(1858 : Conclusion d’un Traité d'amitié et de commerce entre la France et le Japon)
 

1862 : Première ambassade japonaise en Europe, à l’époque Bunkyu d’Edo. Le chef de la mission était Yasunori TAKEUCHI Shimotsukenokami, et parmi les quarante membres de la délégation, Yukichi FUKUZAWA (célèbre écrivain et fondateur de l’Université Keio, dont l’effigie figure aujourd’hui sur les billets de 10000 yen) était un des deux traducteurs.
La mission se déplacera à Marseille, Lyon ainsi qu’à Paris.
 

1864 : Deuxième ambassade japonaise en Europe à l’époque Bunkyu d’Edo. Un des membres de la mission, Nobumichi YOKOYAMA s’éteint à Marseille et sera enterré au cimetière Saint-Pierre de Marseille, où sa tombe réside toujours.
 

(1865 : la Compagnie des Messageries Impériales inaugure une route maritime régulière entre la France et le Japon.)
 

1871 : Souma MAEDA, étudiant envoyé par le gouvernement de Meiji (Ministère des Armées) s’éteint à Marseille et sera également enterré au cimetière Saint-Pierre de Marseille.
 

(1872 : Naonobu SAMESHIMA devient le premier Envoyé Extraordinaire et Ministre Plénipotentiaire du Japon en France.)
 

1874 : Ouverture du Consulat du Japon à Marseille

1883 : Fermeture du Consulat du Japon à Marseille
 

1888 : Leon DURY, médecin et professeur de français qui a beaucoup œuvré pour les relations entre la France et le Japon, de fin de la période Edo (à Nagasaki) jusqu’au début de l’ère Meiji (à Kyoto et à Tokyo), est nommé Consul honoraire.
 

1919 : Réouverture du Consulat du Japon à Marseille.
 

1944 : La situation internationale se détériorant, le Consulat du Japon à Marseille est de nouveau fermé.
 

(1952 : Réouverture de l’Ambassade du Japon en France. Ouverture d’une voie aérienne entre Paris et Tokyo, 5 escales, 41 heures au total.)
 

1957 : Kihachi KASADO, fondateur et P.D.G. de l’entreprise «Nipponex», s’éteint à Marseille et sera inhumé dans le cimetière Saint-Pierre de Marseille.
 

1961: Signature d’un accord de jumelage entre Kobe et Marseille
 

1976 : Réouverture du Consulat du Japon, en tant que « Consulat général du Japon à Marseille »


 

(Cette chronologie est établie par le Consulat Général du Japon)